aimer-son-prochain

L’Amour en Pratique

aimer-son-prochainRomains 14 : 13  Cessons donc de nous critiquer les uns les autres et de nous juger mutuellement. Appliquons plutôt notre intelligence à éviter toute occasion de chute à notre frère. Prenons garde, afin de ne pas être pour lui un piège qui le plonge dans le désarroi, un obstacle sur lequel il risque de buter.

Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Christ. Il a payé une fois pour toutes afin que la dette de nos iniquités soit définitivement soldée. Grâce à son sacrifice, nous en particulier, qui avons cru en Christ, avons été réconcilés avec Dieu.

Nous sommes donc tous pardonnés, acceptés devant Dieu, Notre Père aimant, couverts par la justice de Christ. Oui, aux de Dieu vous, moi, qui avons mis notre confiance en Jésus-Christ, sommes justes. L’Agneau de Dieu a ôté le voile du péché qui nous cachait la face de Dieu.  Le voile qui nous privait de la gloire de Dieu a été déchiré.

Dieu nous aime tous et ne fait pas de favoritisme. Son amour n’est pas dépendant de nos oeuvres car la justice de Jésus-Christ recouvre comme un manteau (Esaïe 61 : 10), ceux qui croient en Lui.

Romains 5:18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes.
Romains 8:1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

La découverte de la grâce de Dieu et des dimensions de l’amour de Dieu a pour effet de remplir de coeurs de compassion et non de jugement vis-à-vis de nos frères/soeurs qui ont encore des difficultés à crucifier leur chair et à marcher selon la volonté de Dieu.

Comprendre les dimensions de l’amour de Dieu pousse à intercéder de manière fervente pour mon frère et aussi pour le salut des âmes qui se perdent. Celui qui a découvert l’étendue de la grâce de Dieu envers tous ceux qui croient en Lui bannit le jugement et la condamnation de son coeur.

Prière : Seigneur, je réalise que j’ai encore tendance à juger mes frères, mes soeurs, à compter leurs fautes, leurs manquements, à critiquer et condamner ceux que tu as graciés et acceptés. Accorde-moi, je te supplie, la grâce de comprendre les dimensions de ton Amour envers chacun de nous. Ouvre les yeux de mon coeur, je te prie sur l’immensité de la grâce manifestée en Christ-Jésus. Au nom de Jésus-Christ je te le demande. Merci Seigneur, Amen!

Soyez bénis!

Aisha


Vous aimez mes méditations? Abonnez-vous dès aujourd’hui sur ma page Facebook, sur Twitter ou sur Youtube ou cliquez sur suivre, puis saisissez votre adresse e-mail pour être informé(e) des nouvelles publications!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s